Faites confiance au docteur Houdret, pionnier en injections de PRP à Paris 16

Cette technique, que j’ai été l’un des premiers à pratiquer en France, consiste à centrifuger au cabinet un peu de sang prélevé sur le patient pour séparer le plasma riche en plaquettes (PRP) du culot globulaire.

Ce plasma riche en cellules jeunes et en facteurs de coagulation est injecté à l’aide de micro-aiguille ou micro-canule, dans la zone creuse et les rides de la paupière.

Les résultats sont infiniment meilleurs que ceux obtenus avec l’acide hyaluronique et les autres méthodes. Il est souvent inutile de refaire une injection avant 18 mois car le plasma injecté contient des cellules souches capables de reconstruire du tissu.

Cette technique est directement dérivée d’une technique reconstructive utilisée dans les hôpitaux chez les brulés et elle est connue aux États-Unis sous le nom ridicule de Vampire Lift (Lifting du Vampire).

PRP, injection de sang

Injections de plasma riche en plaquettes, au niveau du visage

Pour moi, la seule vraie solution pour les cernes en creux qui évite la chirurgie ou les peelings de la paupière (qui ne sont pas sans danger) ainsi que l’usage des lasers chers et aux résultats inconstants, est l’injection d’extraits plaquettaires autologues (PRP).

Agissant en profondeur dans  le derme, le plasma riche en plaquettes contient des facteurs de croissance qui favorisent la mise en route des mécanismes naturels de régénération de la peau.

Stimulant ainsi les cellules souches du derme, il permet de rajeunir et d’embellir la peau du visage et de traiter certaines imperfections cutanées.

Injection PRP pour les cheveux

Le traitement PRP contre la chute des cheveux

«J’ai beaucoup perdu et je perds encore mes cheveux. Mon front se dégarnit et j’ai une tonsure.»

La réponse habituelle aux alopécies est « Faites-vous faire une greffe de cheveux ». C’est un acte chirurgical qui implique le prélèvement d’une bande de cuir chevelu au niveau de la nuque et le « repiquage », cheveu par cheveu, dans les zones dégarnies.

Le PRP est une alternative non chirurgicale qui permet, en faisant des petites et multiples injections de plasma (voir technique ci-contre dans réponse pour les cernes et creux), de stimuler efficacement la repousse naturelle des cheveux.

Prévoir 2 ou 3 séances à 6 mois d’intervalle.